Côtes de la Charité

Côtes de la Charité

Très ancien, le vignoble des Côtes de La Charité est situé dans le département de la Nièvre. Il s’étend sur près de 65 hectares.

 

1 813 hl

Total de la production en 2022

65 ha

Surface en hectares en 2022

15

Producteurs en 2022

73% FRANCE27% EXPORT

Ventes en volume en 2022

PAYS

HISTOIRE

Dès le Moyen-âge le vignoble se développe sous l’impulsion des grands monastères bénédictins de La Charité-sur-Loire et de Bourras. La production s’exporte vers le nord de la France et de l’Europe.

On retrouve ces vins sur les tables du Duc de Bourgogne à Paris et à Arras. Cette renommée et cette prospérité se maintiennent jusqu’au XIXème siècle où le vignoble atteint une surface de 1300 ha. Mais la crise phylloxérique entraîne son déclin.

En 1980 est créé un syndicat viticole pour relancer le vignoble. 

En 1986 il obtient la dénomination de Vin de Pays des Coteaux Charitois jusqu’en 2011, où il devient, comme on le connaît aujourd’hui, Indication Géographique Protégée (IGP) Côtes de La Charité.

 

LE VIGNOBLE

Surface : 65 ha

Région : Bourgogne

Département : Nièvre

Communes : La Celle-sur-Nièvre, Nannay, Chasnay, Chaulgnes, Parigny-les-Vaux et La Charité-sur-Loire.

TerroirsDe grandes failles Nord/Sud et le jeu de l’érosion ont façonné un relief marqué qui se distingue par ses fortes pentes, ses altitudes soutenues et ses belles expositions.

Le sous-sol sédimentaire du jurassique moyen présente un feuilleté de couches calcaires et marneuses propices à la formation de sols argilo-calcaires d’une grande complexité.

Cépages : Chardonnay, Pinot noir, Pinot gris, Gamay

LA DÉGUSTATION

Les vins blancs se caractérisent par une grande finesse, un nez floral avec des notes de fruits secs et de beurre. Jeunes, ils sont gourmands et fruités, mais grâce à leurs remarquables qualités de vieillissement, après quelques années d’attente, ils expriment toute la typicité des terroirs du vignoble.

Les rouges se distinguent par des arômes de fruits rouges et de sous-bois et une bouche fruitée de cassis et de griotte, marquée par des notes d’épices et de réglisse. Ces vins atteignent leur pleine maturité qualitative après un vieillissement de trois à quatre ans.

Les rosés ou gris ont une attaque franche alliant fraîcheur et longueur en bouche.

Température de service :
Blancs : 8-10°C
Rouges : 14-16°C
Rosés : 7-9°C

Idées gourmandes : 
Blancs : Noix de Saint-Jacques sautées au beurre et à la sauce soja
Rouges : Médaillons de veau rôtis au café, amandes et muscade
Rosés : Crumble d’ananas, pomelo au caramel de gingembre et noix de cajou