Début des vendanges en Centre-Loire!

Les vacances se terminent lentement, le chant de la mer résonne encore dans nos têtes et le soleil, bien qu’ayant déjà imprimé son empreinte rouge et chaude sur notre corps, nous suivra peut-être (on l’espère !) jusqu’en hiver. 

La rentrée du mois de septembre s’apprête à démarrer. Les esprits sont en ébullition, les cartables se préparent à entrer dans l’arène et les parents signent les derniers papiers.

Dans les vignobles, l’agitation commence aussi à se faire sentir. Quelques ombres se distinguent dans les rangs de vignes. On observe, on goûte, on recrache… La mécanique des sens se met en marche pour déterminer le niveau de maturité des baies. Les vendanges approchent à grands pas dans le Centre-Loire. Bientôt, le fruit d’une année de travail dans les vignes donnera son vin au vigneron. Là où certains mûrissent doucement sur les bancs de l’école, d’autres attendent leurs résultats avec impatience !

Tout commence en hiver. La vigne entre dans sa période de repos végétatif. La sève ne circule plus et le vigneron peut entamer le travail de taille qui consiste à sélectionner les sarments et les bourgeons qui donneront les futures vendanges. Cet exercice, bien que simple en apparence, est en réalité un vrai travail d’orfèvre. Il faut dire que l’enjeu est de taille (sans mauvais jeu de mots) ! Il faut sélectionner les bons bois, ceux qui feront naître les meilleurs raisins et éviter de blesser la vigne. Autant dire que la maîtrise du sécateur est requise !

Tout au long de l’hiver et au début du printemps, le vigneron doit prendre soin de sa terre. Plusieurs travaux sont alors effectués pour protéger les ceps du gel (buttage) et aérer la terre (débuttage, griffage, labour…)

Arrive la belle saison. Le cycle végétatif de la végétation reprend. Les arbres revêtent leur manteau vert, les petites fleurs colorent joyeusement les champs, les oiseaux chantent, les matins deviennent plus doux… La vigne aussi reprend des couleurs ! C’est l’heure pour le vigneron d’abandonner son sécateur pour s’adonner à l’art de l’accolage et du relevage. La vigne est une liane qui, si on la laissait faire, grimperait là où bon lui semble. L’accolage et le relevage permettent donc d’orienter la croissance des rameaux en les plaçant dans les doubles fils de fer de palissage posés au préalable. 

Vient ensuite le temps de l’ébourgeonnage. Cette étape consiste à supprimer les « gourmands » pour ne pas perturber le développement des bourgeons qui donneront les futurs fruits. 

Le printemps est aussi propice au développement des maladies. Les pucerons, champignons, et autres cicadelles renaissent à cette période et peuvent faire des ravages dans les rangs de vignes! Mais c’est bien mal connaître les vignerons qui ne laisseront pas leur future récolte être menacée par les attaques du mildiou, du botrytis ou de l’oïdium. Pour cela, ils vont protéger leur vignoble en fonction du type de conduite des vignes : viticulture conventionnelle, raisonnée, bio, biodynamique… 

Nous avons passé les stades de la floraison (mai, juin) et de la nouaison (quand la fleur devient fruit). Les baies veulent maintenant un maximum de soleil et d’apports nutritifs pour pouvoir se gorger d’eau et de sucres ! Les vignerons vont donc pratiquer le rognage (suppression des rameaux superflus) et les vendanges en vert (suppression de certaines grappes) afin d’apporter aux baies sélectionnées, le maximum d’éléments bénéfiques pour leur croissance. On peut aussi citer l’effeuillage qui consiste à supprimer les feuilles qui entourent les grappes pour qu’elles prennent un bain de soleil (nous sommes aux mois de juillet/août, les raisins aussi on le droit de profiter d’une cure de chaleur !)

Les raisins ont pris des couleurs (véraison) et les vendanges s’apprêtent à démarrer ! Pour le millésime 2017, les vendanges commenceront au mois de septembre dans le Centre-Loire. Une saison de plus pour le vigneron qui chaque année, compose avec la nature. Un vrai chef d’orchestre qui doit maîtriser sa vigne, son sol, sa cave pour confectionner un produit unique, reflet de sa passion et de sa personnalité.

Newsletter